Des le début de la rénovation Jane et Nicolas ont voulu respecter le calme et le bien-être des lieux ainsi que le passé de la maison en privilégiant des solutions de construction et d’aménagement durables. 

Une isolation en laine de bois
Pour isoler les murs donnant sur l’extérieur, ils ont utilisé de la laine de bois. Ce matériau issu d’une matière renouvelable à d’excellentes qualités d’isolation contre le froid mais également contre la chaleur.

Une chaudière à plaquettes de bois
Une chaudière à plaquettes de bois a été choisie pour chauffer la maison, l’eau chaude sanitaire et la piscine. Ce que l’on appelle de la plaquette est en fait du bois déchiqueté. L’avantage de la plaquette est qu’elle permet de valoriser des bois blancs qui poussent vite et qui en bois bûche n’ont pas une grande valeur calorifique. Cela permet donc d’utiliser à bon escient les bois du taillage des haies et des bords de ruisseaux très présents sur l’exploitation et peu valorisés jusque là.

Un jardin d’assainissement
Les eaux usées sont purifiées grâce à un jardin d’assainissement composé de deux bassins étanches, le premier avec ses roseaux qui décomposent les matières et le deuxième planté d’iris et d’osiers purifient l’eau. Les eaux ainsi traitées rejoignent un fossé naturel et réintègre le cycle normal de l’eau.  Ce système, entièrement autonome, ne consomme aucune énergie puisque les eaux s’écoulent par gravité et ne nécessite pas de fosse sceptique donc pas de traitement extérieur des eaux. Au bout d’une dizaine d’années il suffit simplement de retirer une couche de composte qui se sera formé au pied des roseaux.

D’autres mesures d”économie d’énergie
Toutes les ampoules de la maison sont basse consommation.
Le tri sélectif est évidemment respecté, et un récipient supplémentaire est prévu pour le composte.
En projet: les WC ainsi que les machines à laver seront alimentées en eaux non-potable.

Une démarche de produits fait maison:
Le produit phare de la table d’hôte est évidemment l’agneau, puisque c’est la production principale de la ferme. Mais Jane et Nicolas cultivent également un grand jardin potager afin de fournir la table d’hôte avec des légumes de qualité, sans traitements. Des confitures faites maison sont servies au petit dejeuner. Et ce qui n’est pas produit sur place, comme le boeuf ou le miel, vient des agriculteurs du coin. Le boulanger local fournit du pain et des viennoiseries de grande qualité.